Banquier universel
Solution

Banquier universel

Banquier universel. Caissier universel. Agent universel. Peu importe le nom que vous leur donnez, vous ne pouvez nier qu’ils surgissent partout, dans les banques et les coopératives de crédit. De nombreux établissements « parient » sur le succès de ces super-vendeurs hautement qualifiés, comme un moyen de lutter contre les problèmes tels que la baisse de l’affluence dans les succursales et la hausse des coûts opérationnels

L’évolution des besoins et des demandes des clients a donné naissance au concept de banquier universel. La technologie permet aux clients de gérer une grande partie de leurs besoins bancaires en dehors de la succursale. Et lorsque les clients se rendent effectivement à la banque, c’est souvent pour un support ou une assistance technique concernant un service ou un problème qu’ils ne peuvent gérer eux-mêmes. Les banquiers universels peuvent effectuer les transactions classiques au guichet, mais aussi aider les clients grâce à des entretiens à plus forte valeur notamment sur les questions de refinancement d’une hypothèque, une demande de prêt pour une voiture, ou même, l’ouverture d’un nouveau compte épargne.

L’expression "banquier universel" peut signifier et signifie effectivement des choses différentes selon les personnes. Mais cela fait partie de son attrait et c’est la raison pour laquelle cela fonctionne. C’est un concept capable de s’adapter aux exigences d’un marché ou d’une succursale spécifique et d’évoluer en fonction de l’évolution des besoins. Les banques peuvent doter toute une succursale de banquiers universels ou simplement commencer par un ou deux. Peu importe l’approche, cela permet aux établissements financiers d’optimiser les ressources en personnel tout en satisfaisant un large éventail de besoins des clients. Comme il est plus rentable de conserver les clients actuels que d’en gagner de nouveaux, les banques peuvent conserver leurs vendeurs expérimentés en les transformant de caissiers en vendeurs